Voir archives - News

Genève, le 27 mars 2017

Echange automatique de renseignements

Oui, après une dernière vérification

Depuis le 1er janvier 2017, les banques collectent des données fiscales pour 38 pays. Le gouvernement propose d’en rajouter 41 autres l’année prochaine. Cela correspond aux engagements de la Suisse. Mais la future autorisation du Parlement ne doit pas dispenser le gouvernement de vérifier à nouveau l’existence d’un « level playing field » et la confidentialité des données avant de les envoyer en septembre 2019.



Berne, le 26 janvier 2017

ENTRETIENS 2017 AVEC LA PRESSE

Un contexte en mutation implique une stratégie résolue pour la place financière suisse

Lors de leur rencontre commune avec la presse, l’Association de Banques Privées Suisses (ABPS) et l’Association de Banques Suisses de Gestion (ABG) ont présenté leur vision sur la manière dont la place financière suisse doit se préparer pour l’avenir. Notamment, la question de l’accès au marché reste essentielle pour les banques. De même, afin que le secteur puisse continuer à exercer ses activités avec succès depuis la Suisse, trois dossiers sont cruciaux: l'adoption de la RIE III, des relations stables avec l'Union européenne et la mise en oeuvre rapide des projets de lois LSFin et LEFin.

 

Communiqué de presse

Discours du Président de l'ABPS

Faits et chiffres



Genève, le 16 septembre 2016

Contre-projet à l'initiative Matter

Au peuple de choisir

Le 5 septembre 2016 s’est achevée la consultation relative au contre-projet direct à l’initiative populaire «Oui à la protection de la sphère privée». L’Association de Banques Privées Suisses (ABPS) ne se positionne ni en faveur, ni en défaveur de ce texte, car elle estime qu’il ne revient pas aux banques de donner leur avis, mais bien aux citoyens et contribuables, à qui appartient le secret bancaire.



Genève, le 10 juin 2016

Private Banking Day 2016

Le private banking, un secteur d'exportation comme les autres

L’avenir de la gestion de fortune suisse a été au cœur du premier Private Banking Day organisé conjointement à Genève par l’Association de Banques Privées Suisses (ABPS) et l’Association des Banques Suisses de Gestion (ABG). La manifestation a attiré de nombreuses personnalités de la banque privée, de la politique, de l’économie et de l’administration. La gestion de fortune présente toutes les caractéristiques d’un secteur d’exportation. C’est pourquoi elle dépend directement de l’accès aux marchés européens et de la possibilité de recruter de la main d’œuvre qualifiée également hors des frontières suisses, et en particulier dans les pays de l’UE.

 

- Communiqué de presse

- Discours d'Yves Mirabaud, président de l'ABPS

 

 



Genève, le 31 mai 2016

Rapport annuel 2015

Plaidoyer pour une concurrence équitable

L’Association de Banques Privées Suisses (ABPS) publie ce jour son rapport annuel 2015. Il passe en revue et analyse les développements qui ont influencé jusqu’à fin avril 2016 les dossiers suivis et défendus par l’ABPS. Parmi eux, les plus marquants sont l’accès au marché, la mise en œuvre de l’échange de renseignements fiscaux et l’adaptation des règles contre le blanchiment d’argent. Dans un monde interconnecté, la Suisse doit s’assurer de conditions équitables de concurrence, et résister à la tentation d’un « Swiss finish ».

 

- Communiqué de presse

- Rapport annuel 2015 (version complète)

 

 

Voir archives - Publications

Genève, le 27 février 2017

L'ESSENTIEL

EAR: une dernière vérification avant sa mise en oeuvre!

Depuis le 1er janvier 2017, les banques collectent des données fiscales pour 38 pays. Le gouvernement propose d’en rajouter 41 autres l’année prochaine. Cela correspond aux engagements de la Suisse. Mais l’autorisation du Parlement ne doit pas dispenser le gouvernement de vérifier à nouveau l’existence d’un « level playing field » et la confidentialité des données avant de les envoyer en septembre 2019.



Genève, le 02 décembre 2016

l'essentiel

Contre-projet à l’initiative Matter : il faut supprimer l’alinéa 6

L’alinéa 6 du contre-projet permet à une banque, avec l’autorisation de son client, de divulguer ses données au fisc suisse. Nombre de banques n’accepteront alors que des clients qui fournissent cette autorisation. Tandis que l’alinéa 6 est censé éviter un échange automatique en Suisse, il le rend possible. Pour être cohérent, cet alinéa doit être supprimé.



Genève, le 14 septembre 2016

l'essentiel

La LSFin et la LEFin vont renforcer la place financière suisse

L'accès aux marchés étrangers des services financiers est capital pour un pays qui dispose d'une place financière forte. Avec la LSFin et la LEFin, la Suisse s'en rapproche. Les gérants indépendants ont fait des propositions récentes qui vont dans la bonne direction.



Genève, le 31 mai 2016

Rapport annuel 2015

Le rapport annuel 2015 de l'Association de Banques Privées Suisses passe en revue et analyse les développements qui ont influencé jusqu’à fin avril 2016 les dossiers suivis et défendus par l’ABPS. Parmi eux, les plus marquants sont l’accès au marché, la mise en œuvre de l’échange de renseignements fiscaux et l’adaptation des règles contre le blanchiment d’argent. Dans un monde interconnecté, la Suisse doit s’assurer de conditions équitables de concurrence, et résister à la tentation d’un « Swiss finish ».

 

 

book Commander le rapport annuel (version papier)

 

Des conditions équitables de concurrence

Le contexte économique

Droit et réglementations

Lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme

Questions fiscales

Activités communes des banques suisses

Questions internes

Rapport annuel 2015



Genève, le 24 février 2016

L'essentiel

La Suisse a besoin d'un système fiscal cohérent

Rarement une votation aura autant de sens tout en ne demandant rien d’autre que ce qui existe déjà. L’initiative «Oui à la protection de la sphère privée», ou son éventuel contreprojet direct, ne veulent en effet que graver dans le marbre constitutionnel la loi actuelle en matière fiscale pénale. Il revient au peuple de se prononcer sur l’avenir du secret bancaire pour les clients qui vivent en Suisse. Mais refuser le statu quo serait un signal fort en faveur de son affaiblissement. Quoi qu'il en soit, la Suisse a surtout besoin d'un système fiscal cohérent.

Kit médias


Articles parus dans la presse, comptes rendus de l'Assemblée générale annuelle, biographies, photographies.
 

L'ABPS dans les médias
Assemblée générale
Biographies
Photographies

Restez informé

Abonnez-vous à notre mailing list afin de recevoir toutes les informations sur les banques privées suisses.

Agenda

 
11 mai 2017

       Private Banking Day, à Zurich

 

18 janvier 2018

        Entretiens annuels avec la presse, à Berne

 

 

Contact Presse

Fabienne Bogadi

+41 (0) 22 807 08 00

+41 (0) 22 320 12 89

Demande

L'ABPS dans les médias

Vous vous intéressez à l'actualité des banques privées? Vous voulez connaître la position et l'opinion de l'Association de Banques Privées Suisses sur les sujets brûlants du moment? Cliquez ici